29/5/2018

Lecture de : Jocelyn Coulon, Un Selfie avec Justin Trudeau. Regard critique sur la diplomatie du premier ministre, Montréal, Québec/Amérique, 2018

Longtemps, les Libéraux fédéraux ont regretté Pierre Elliott Trudeau. Malgré le retour au pouvoir en 1993 et les victoires électorales convaincantes de Jean Chrétien, la « mystique Trudeau » continuait d’opérer. Plusieurs s’ennuyaient de sa prestance, de son charisme, de sa parfaite maîtrise des deux langues officielles. Architecte du Canada moderne, Trudeau père avait donné une nouvelle vocation au Canada. Pour ces nostalgiques, Pierre Elliott Trudeau était d’une certaine façon l’incarnation canadienne du roi-philosophe, inspiré par une vision, capable de décisio...

24/5/2018

Lecture de : Jean-Martin Aussant, La fin des exils. Résister à l’imposture des peurs. Avec des œuvres de Marc Séguin, Montréal, Atelier 10, 2017, 102 p.

          Il est parfois des personnages publics dont on entend plus ou moins parler et dont on aurait envie de sonder le fond de la pensée. Ils sont tapis dans l’ombre et leur retrait semble les revêtir d’une force dormante. Il en est ainsi de celui qui, au moment de l’oraison funèbre de Jacques Parizeau en 2015, appelait de ses vœux, « la fin des exils. De tous les exils, qu’ils soient géographiques ou intellectuels[1] » et qui mit fin le mois suivant à son exil londonien, où il travaillait à la City, pour rentrer au Québec. Ancien député du Parti québécoi...

20/4/2018

Lecture de : Marcel Sylvestre, L’immortelle illusion, Québec, Presses de l’Université Laval, 2017

 Maxime H. Couture

Avec L’immortelle illusion, Marcel Sylvestre, professeur retraité de philosophie au collégial, poursuit sa réflexion sur le phénomène religieux et sur les rapports entre foi et raison. Après avoir fait paraître en 2008 La peur du mal. Le conflit science et religion au Québec : l’affaire Laurendeau, étude historique sur le Dr Alfred Laurendeau qui voulut répandre les thèses évolutionnistes dans le Québec du début du 20e siècle, M. Sylvestre se livre dans ce second livre à une critique globale des religions.

Le livre débute avec l’interrogation suivante : pourquoi, encore aujourd’hui, tant de pers...

Lecture du : André Turmel, Le Québec par ses enfants. Une sociologie historique (1850-1950), Les Presses de l’Université de Montréal, 2017, 332 pages.

L’influence que la société exerce sur nos vies se révèle de mille manières. Les parents qui se montrent le moindrement consciencieux à l’égard de l’éducation de leurs enfants en font l’expérience au quotidien. Leurs tentatives pour soustraire leurs enfants de l’emprise sociale, aussi timides soient-elles, comportent toujours leur part de risque. Dans un court texte de 1911, Émile Durkheim adressait à tous ces parents consciencieux une inquiétante mise en garde : « Il est vain, écrivait-il, de croire que nous pouvons élever nos enfants comme nous voulons. Il y...

29/3/2018

Lecture de : Jean-François Cloutier dans son essai La grande dérive – comment les riches, les entreprises et les magouilleurs canadiens utilisent les paradis fiscaux, Les Éditions du Journal, 2017.

Début février, le Canada a conclu des ententes de « renseignement fiscal» avec les îles de Grenade et d’Antigua-et-Barbuda. Parler de «renseignement fiscal » est un habile euphémisme pour cacher le fait qu’en vérité le Canada vient de permettre aux sociétés qui ont des succursales dans ces deux îles des Antilles de rapatrier leurs profits au pays sans payer d’impôts.

Le laxisme du Canada envers les paradis fiscaux n’est pas nouveau, mais il a pris de l’ampleur ces dernières années malgré les belles paroles des prem...

23/3/2018

Lecture de : Andrée Yanacopoulo, Pour le droit des femmes, Boréal, 2017

Lorsque j’étudiais au baccalauréat en sociologie, au début des années 2000, l’histoire des trois vagues du mouvement féministe m’a été présentée comme une longue marche vers un féminisme véritablement inclusif, qui prenne en compte les oppressions spécifiques vécues par chacune des composantes de la population féminine. Initiée comme il se doit aux textes fondateurs du féminisme postmoderne (en anglais, bien entendu, puisque c’est dans cette langue que s’exprime si bien la diversité), j’y ai appris ce qu’étaient la théorie queer et l’intersectionnalité, avant que ces termes ne deviennent à la mode.

À l’époque, les groupes féministes osaie...

22/2/2018

Lecture de : Gilles Havard, Empire et métissages – Indiens et Français dans le Pays d’en Haut, 1660-1715, Québec, Les Éditions du Septentrion, 2017 [2e édition]

Dans l’imaginaire du Québec contemporain, l’expression « Pays d’en Haut » renvoie bien davantage aux Hautes-Laurentides, à la figure du curé Labelle et à la colonisation de la fin du XIXe siècle qu’à la haute vallée ontarienne du Saint-Laurent et ce n’est pas le moindre apport de cet ouvrage de Gilles Havard, que de rappeler à ses lecteurs québécois – que l’on espère nombreux – que ce toponyme d’origine populaire, mais qui finit par s’imposer aux cartographes comme à l’administration française des colonies, désignait avant la Conquête les territoires...

8/2/2018

Lecture de : Charles-Philippe Courtois, Lionel Groulx. Le penseur le plus influent de l'histoire du Québec, Montréal, éditions de l'homme, 2017 (584 p).

Cinquante ans après la mort de Lionel Groulx (1878-1967), voici que paraît enfin la première véritable biographie consacrée au célèbre chanoine, dont la pensée a profondément marqué le Québec depuis un siècle. Si le sous-titre de cet ouvrage peut sembler a priori quelque peu sujet à caution, il apparaît en définitive parfaitement justifié eu égard au rôle prépondérant que l'abbé Groulx a joué en tant que professeur, historien, romancier, conférencier et aussi en tant qu’homme public s'apparentant pour une frange importante de son « petit peuple » à la figure...

27/1/2018

Lecture de : André Pratte, Biographie d’un discours – Wilfrid Laurier à Québec, le 26 juin 1877, Boréal, 2017

En tant que premier Canadien-français à le gouverner, Wilfrid Laurier (1841-1919) a façonné le Canada moderne comme peu d’hommes avant et après lui. Son héritage est encore visible, et ce, bien au-delà de son visage sur les billets de 5$. En effet, il a été l’un des principaux défenseurs des valeurs, libérales, qui caractérisent désormais notre pays. Dans l’ouvrage Biographie d’un discours – Wilfrid Laurier à Québec, le 26 juin 1877, le sénateur André Pratte, qui a déjà rédigé une biographie fort complète du personnage[1], analyse un discours prononcé par Laurier à l’Institut canadien de Québec, dix-...

Lecture de : Penser le Politique à l’heure de l’éclatement des repères et de la menace de nouvelles servitudes, Louis-Andé Richard (éd.), Québec, PUL, 2017.

La modernité politique tend par son mouvement naturel à multiplier et affermir les séparations. Parmi les cloisons que notre libéralisme veille à consolider, celle qui dissocie l’existence individuelle de l’existence collective est d’une importance capitale. L’homme en son individualité n’est pas – n’est plus, faudrait-il dire – un citoyen. De cette singulière dislocation de l’homme et de sa communauté découle d’autres séparations nouvelles et non moins importantes. C’est désormais en sa capacité d’individu et non d’animal politique que l’être humain se...

Please reload

Réseaux sociaux
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
Nouvelles parutions
CVArgument21 2_c1.jpg