Lecture du : André Turmel, Le Québec par ses enfants. Une sociologie historique (1850-1950), Les Presses de l’Université de Montréal, 2017, 332 pages.

L’influence que la société exerce sur nos vies se révèle de mille manières. Les parents qui se montrent le moindrement consciencieux à l’égard de l’éducation de leurs enfants en font l’expérience au quotidien. Leurs tentatives pour soustraire leurs enfants de l’emprise sociale, aussi timides soient-elles, comportent toujours leur part de risque. Dans un court texte de 1911, Émile Durkheim adressait à tous ces parents consciencieux une inquiétante mise en garde : « Il est vain, écrivait-il, de croire que nous pouvons élever nos enfants comme nous voulons. Il y...

29/3/2018

Lecture de : Jean-François Cloutier dans son essai La grande dérive – comment les riches, les entreprises et les magouilleurs canadiens utilisent les paradis fiscaux, Les Éditions du Journal, 2017.

Début février, le Canada a conclu des ententes de « renseignement fiscal» avec les îles de Grenade et d’Antigua-et-Barbuda. Parler de «renseignement fiscal » est un habile euphémisme pour cacher le fait qu’en vérité le Canada vient de permettre aux sociétés qui ont des succursales dans ces deux îles des Antilles de rapatrier leurs profits au pays sans payer d’impôts.

Le laxisme du Canada envers les paradis fiscaux n’est pas nouveau, mais il a pris de l’ampleur ces dernières années malgré les belles paroles des prem...

23/3/2018

Lecture de : Andrée Yanacopoulo, Pour le droit des femmes, Boréal, 2017

Lorsque j’étudiais au baccalauréat en sociologie, au début des années 2000, l’histoire des trois vagues du mouvement féministe m’a été présentée comme une longue marche vers un féminisme véritablement inclusif, qui prenne en compte les oppressions spécifiques vécues par chacune des composantes de la population féminine. Initiée comme il se doit aux textes fondateurs du féminisme postmoderne (en anglais, bien entendu, puisque c’est dans cette langue que s’exprime si bien la diversité), j’y ai appris ce qu’étaient la théorie queer et l’intersectionnalité, avant que ces termes ne deviennent à la mode.

À l’époque, les groupes féministes osaie...

22/2/2018

Lecture de : Gilles Havard, Empire et métissages – Indiens et Français dans le Pays d’en Haut, 1660-1715, Québec, Les Éditions du Septentrion, 2017 [2e édition]

Dans l’imaginaire du Québec contemporain, l’expression « Pays d’en Haut » renvoie bien davantage aux Hautes-Laurentides, à la figure du curé Labelle et à la colonisation de la fin du XIXe siècle qu’à la haute vallée ontarienne du Saint-Laurent et ce n’est pas le moindre apport de cet ouvrage de Gilles Havard, que de rappeler à ses lecteurs québécois – que l’on espère nombreux – que ce toponyme d’origine populaire, mais qui finit par s’imposer aux cartographes comme à l’administration française des colonies, désignait avant la Conquête les territoires...

8/2/2018

Lecture de : Charles-Philippe Courtois, Lionel Groulx. Le penseur le plus influent de l'histoire du Québec, Montréal, éditions de l'homme, 2017 (584 p).

Cinquante ans après la mort de Lionel Groulx (1878-1967), voici que paraît enfin la première véritable biographie consacrée au célèbre chanoine, dont la pensée a profondément marqué le Québec depuis un siècle. Si le sous-titre de cet ouvrage peut sembler a priori quelque peu sujet à caution, il apparaît en définitive parfaitement justifié eu égard au rôle prépondérant que l'abbé Groulx a joué en tant que professeur, historien, romancier, conférencier et aussi en tant qu’homme public s'apparentant pour une frange importante de son « petit peuple » à la figure...

27/1/2018

Lecture de : André Pratte, Biographie d’un discours – Wilfrid Laurier à Québec, le 26 juin 1877, Boréal, 2017

En tant que premier Canadien-français à le gouverner, Wilfrid Laurier (1841-1919) a façonné le Canada moderne comme peu d’hommes avant et après lui. Son héritage est encore visible, et ce, bien au-delà de son visage sur les billets de 5$. En effet, il a été l’un des principaux défenseurs des valeurs, libérales, qui caractérisent désormais notre pays. Dans l’ouvrage Biographie d’un discours – Wilfrid Laurier à Québec, le 26 juin 1877, le sénateur André Pratte, qui a déjà rédigé une biographie fort complète du personnage[1], analyse un discours prononcé par Laurier à l’Institut canadien de Québec, dix-...

Lecture de : Penser le Politique à l’heure de l’éclatement des repères et de la menace de nouvelles servitudes, Louis-Andé Richard (éd.), Québec, PUL, 2017.

La modernité politique tend par son mouvement naturel à multiplier et affermir les séparations. Parmi les cloisons que notre libéralisme veille à consolider, celle qui dissocie l’existence individuelle de l’existence collective est d’une importance capitale. L’homme en son individualité n’est pas – n’est plus, faudrait-il dire – un citoyen. De cette singulière dislocation de l’homme et de sa communauté découle d’autres séparations nouvelles et non moins importantes. C’est désormais en sa capacité d’individu et non d’animal politique que l’être humain se...

5/1/2018

Lecture de : David Dorais, Que peut la critique littéraire ?, L’Instant même, 2017

Le titre de l’essai de David Dorais est une question : Que peut la critique littéraire ? Il y répond à la page 9 : « Se repenser ! » Ailleurs, cette boutade aurait déclenché une virulente polémique. Mais ici, au Québec, une telle polémique est inimaginable. Si cet essai en dit long sur l’état de la critique littéraire, le silence qui accompagne sa publication confirme notre déclin intellectuel. Pourtant, s’il y a un homme capable de provoquer une telle polémique, c’est bien le professeur Dorais. Bardé de diplômes, professeur de français, nouvelliste, romancier, et critique littéraire, il porte son curriculum comme un maréchal...

14/12/2017

Lecture de : Simon Nadeau, Le Philosophe contrebandier, Introduction à l’œuvre de Michel Morin (Les herbes rouges, 2017)

Il n’est pas très courant au Québec – à l’exception notable de ceux qui portent sur les œuvres de Fernand Dumont et Michel Freitag – de voir des ouvrages, des études, des colloques, etc. consacrés à la pensée d’intellectuels québécois contemporains. Ne serait-ce que pour cela, Le Philosophe contrebandier de Simon Nadeau mériterait une mention particulière puisqu’il est entièrement voué, ainsi que le souligne le sous-titre de l’ouvrage, à explorer et présenter l’œuvre du philosophe Michel Morin (1949 -  ).

    Consacrer ainsi un livre à la pensée d’autrui demande une bonne dose d’abnégation,...

7/12/2017

Lecture de : Mathieu Bélisle, Bienvenue au pays de la vie ordinaire, Leméac, 2017

René Lévesque déclarait en 1976 que le Québec et les Québécois représentaient « quelque chose comme un grand peuple ». Quarante ans plus tard, l’essai de Mathieu Bélisle, Bienvenue au pays de la vie ordinaire (Leméac, 2017), semble plutôt indiquer que nous sommes un peuple banalement ordinaire. La thèse de Bélisle, est qu’au Québec « la vie de participation et la vie de contemplation ont de tout temps été soumises aux exigences de la vie ordinaire » et doit être comprise comme faisant partie d’une nouvelle critique par une forme de psychanalyse, de l’étude des cicatrices de notre subconscient collectif qui, incognito ou pr...

Please reload

Réseaux sociaux
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
Nouvelles parutions
CVArgument21 2_c1.jpg