1/8/2019

Lecture de Jacques Houle, Disparaître ? Afflux migratoires et avenir du Québec, préface de Mathieu Bock-Côté, Montréal, Liber, 2019, 141 p.

S’il est un sujet que l’on manipule avec des pincettes, au Québec, c’est bien celui de l’immigration. La rationalité la plus élémentaire fait souvent défaut dans ce débat. Pourtant, c’est bien d’elle que nous avons besoin, plutôt que de clichés manichéens. D’un côté, il y aurait ceux qui sont disposés à l’accueil et à la générosité ; de l’autre, ceux qui font preuve de fermeture. Ancien fonctionnaire fédéral d’Emploi et Immigration Canada, Jacques Houle ose s’atteler, sans prétention ni mauvaise conscience, d’un point de vue rationnel justement, à ce sujet épineux de l’i...

24/1/2019

Entretien avec Jérôme Blanchet-Gravel, à propos de son dernier livre : La Face cachée du multiculturalisme, Paris, Cerf, 2018

Alexandre Poulin : Jérôme Blanchet-Gravel, La Face cachée du multiculturalisme est votre plus récent livre. Ma première question portera sur le titre de cet ouvrage : celui-ci n’est-il qu’une tentative de capter l’œil des lecteurs dans les librairies ou, à l’inverse, pensez-vous vraiment y dévoiler la « face cachée » du multiculturalisme ?

Jérôme Blanchet-Gravel : Évidemment, les titres de livres visent toujours à capter l’attention des lecteurs. C’est le travail de l’éditeur, et il faut quand même vendre des livres. Cela dit, si le titre est accrocheur, il est loin d’être infondé...

24/5/2018

Lecture de : Jean-Martin Aussant, La fin des exils. Résister à l’imposture des peurs. Avec des œuvres de Marc Séguin, Montréal, Atelier 10, 2017, 102 p.

          Il est parfois des personnages publics dont on entend plus ou moins parler et dont on aurait envie de sonder le fond de la pensée. Ils sont tapis dans l’ombre et leur retrait semble les revêtir d’une force dormante. Il en est ainsi de celui qui, au moment de l’oraison funèbre de Jacques Parizeau en 2015, appelait de ses vœux, « la fin des exils. De tous les exils, qu’ils soient géographiques ou intellectuels[1] » et qui mit fin le mois suivant à son exil londonien, où il travaillait à la City, pour rentrer au Québec. Ancien député du Parti québécoi...

18/11/2017

Lecture de : Éric Bédard, Survivance. Histoire et mémoire du XIXe siècle canadien-français, Montréal, Boréal, 2017, 240 p.

D’aucuns pourraient déplorer que des personnages historiques soient trop souvent jugés de nos jours à partir de catégories morales contemporaines ; de tels jugements anachroniques servent surtout à légitimer un peu trop facilement un présent qui ne trouvera peut-être pas grâce davantage aux yeux de nos descendants. Dans son dernier livre, Survivance. Histoire et mémoire du XIXe siècle canadien-français[1], paru en septembre dernier, c’est une tout autre ligne de conduite qu’épouse Éric Bédard à l’égard du passé : celle de la rigueur et de l’empathie.

L’historien et essayiste cherche à sav...

Please reload

Réseaux sociaux
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
Nouvelles parutions
CVArgument21 2_c1.jpg